Transformation d'un chalet de XIX siècle dans la vallée des Ormonts
1865 Ormont-Dessus
2019-2022
Dans le courant de l’année 2019 de nombreuses analyses sur les différentes parties de cette propriété ont été menées. Les résultats de ces études montrent que la construction datant du XIX siècle se situe hors zone à bâtir.
Ces informations et les recherches historiques nous laissent présumer qu’initialement l’habitation, de dimensions modestes, était située en partie sud, côté vallée, en contrebas de l’espace traversant de l’écurie. Le niveau supérieur était utilisé comme séchoir à foin. La grange, qui occupe aujourd’hui la partie nord de la propriété, remonte au 1979.

De ce fait, le choix s’est porté sur la restauration de la volumétrie existante de cette typologie typique de l’habitat dispersé, afin de transformer la quasi-totalité des bâtiments existants en habitation.
Une concession importante a été nécessaire afin de résoudre les problématiques liées à l’habitabilité des espaces.
Il en découle un projet complexe où chaque décision de conservation, de remplacement ou d'ajout d’un élément a fait l’objet d’évaluations rigoureuses fondées sur des relevés minutieux.

En particulier le projet de transformation est articulé en deux parties :
- la transformation des anciens poulaillers pour faire place aux installations techniques.
- le projet de rénovation du chalet avec la conservation de l’enveloppe existant et de son identité structurelle.

Le projet de rénovation prévoit la réfection du complexe de toiture de l’écurie et de l’habitation sans modification de son enveloppe extérieure.
Les structures porteuses existantes de l’ancienne habitation en madriers sont conservées intégralement et renforcées sans en altérer l’identité ni modifier leur fonctionnement statique. Des renforcements en ossature bois autoportante sont proposés dans l’ancienne écurie, qui présente un système constructif ponctuel.
Architectes
Vittorio Fragasso, Tiphaine Monier, Mathieu Jaumain
Ingénieur civil
Chabloz & Partenaire SA
Martial Chabloz, Romain Kernen, Grégory Repond
Ingénieur thermique du bâtiment
Blaser Energies,
Emmanuel Blaser